«

»

nov 01

Stage secours spéléo équipier / chef d’équipe à Comus

Avec Fanny, Viviane, Cyrielle, les deux Fred, Jean-François, Christophe, Jean-Marc, les deux Eric, Rémi, François, les deux Sébastien, Jean-Yves, Nicolas, Lio et Christian.

Avec les potos qui nous accompagnent sous terre. « C’est quand qu’on y retourne ?  »

 

Nous étions dans l’Aude, à la frontière de l’Ariège pour participer à un stage de cinq jours de secours spéléo.

Au programme, mercredi et jeudi entraînement en falaise, vendredi, le Corbeau, samedi, le Jean Bernat et le SP1, dimanche, nettoyage de matos et de lavoir.

Le soir, après un repas de roi préparé par Brigitte et Anne au gite de Comus : https://www.gites-comus.com/ (adresse cinq étoiles à diffuser sans modération), cours magistraux dans l’ancienne école du village. Les techniques de secours, le travail en équipe, le rôle de chacun, les paroles précises, l’organisation des secours, l’historique local du secours spéléos, les transmissions, le déclenchement des pré-alertes et alertes… sont abordés sous la houlette des voix mélodieuses de nos gentils organisateurs.

Les palans, les balanciers ou autre tyroliennes n’ont plus de secrets pour nous … sur le papier. Il n’y a qu’un pas – ou plutôt un grand écart – pour passer à la pratique; les deux premiers jours en falaise, les deux suivants sous terre.

Bilan du stage : « suis content » et pléthore de choses apprises dans le secours spéléo.

Le secours spéléo est organisé et géré par les spéléos eux-mêmes dans une volonté de pérennisé l’activité et d’une libre pratique.

Vivement la prochaine virée 8-) .

Un grand merci à tous pour votre engagement.

 

 

Entraînement falaise

171101001 171101002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Installation de tyrolienne

 

171101003 171101004 171101005 171101006 171101007 171101008 171101009 171101010 171101011 171101012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Révision de nuit.

Les photos sont floues… un peu comme nous d’ailleurs :lol: .

171101015 171101014 171101013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Corbeau

 

Passerelle d’entrée.

171101016 171101017 171101018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est parti. Le petit point lumineux en bas, c’est l’éclairage de la victime conditionnée dans la civière. Dur dur pour elle : thorax écrasé + un fémur.

171101019 171101020 171101021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça passe ! Le nez n’a même pas touché.

171101022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Victime en attente dans son point chaud.

Merde ! Un secouriste fatigué se blesse : « sur-accident !!! « .

171101023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est parti pour du brancardage soulagé par un palan, non une assurance, euh non un palan.

171101024 171101025 171101026 171101027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une équipe se positionne déjà sur le dernier obstacle : la remontée à la passerelle.

171101028 171101029

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sortie, c’est là haut.

171101030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La victime, shootée par la morphine ne souffre plus.

171101031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balancier avec contre-poids accompagnateur + sortie pif-paf en tyrolienne.

171101032 171101033 171101034 171101035 171101036 171101037 171101038 171101039 171101040 171101041 171101042 171101043 171101044 171101045 171101046 171101047

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sortie des derniers personnels.

171101048 171101049 171101050 171101051 171101052

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yep ! A table ! Que du naturel.

 

Mercredi : lapin moutarde et ses fèves du potager

Jeudi : daube accompagné de lactaires du cru

Vendredi : agneau sur son lit de topinambour (mon préféré)

Samedi : caille farcie et son manège de petits pois

 

C’est ça le secours spéléo. Ou est-ce qu’on signe ?

 

171101053

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit livre carnet rouge.

171101054

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jean Bernat (ou un truc comme ça)

 

12h30 on mange. On n’a pas loupé un truc hier.

En plus on a pris le réchaud pour le café. L’eau frémit. « C’est qui qui a pris le café ? »…

171101055 171101056 171101057 171101058

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Top à la vachette !

171101059 171101060 171101061 171101062 171101063 171101064 171101065

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trémies ariégeoises

171101066

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça continue et ça passe !?!

171101067

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sortie du trou. Ca passe, oui, non, oui, … non. Le Balisto dans la poche du buste de la victime a fait coin sous Fannye le laminoir.

171101068

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Promenons nous dans les bois.

171101069

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche

 

Nettoyage matos … sous la neige. Au retour, quand tu laves ton matos perso à la maison, tu demandes à ta femme si elle n’a pas branché le tuyau d’arrosage du jardin au cumulus !

171101070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire