«

»

sept 23

Que la montagne est belle

La FFCAM propose, depuis 2005, l’opération « Que la Montagne est belle » pour affirmer et faire connaitre ses engagements en faveur de pratiques sportives respectueuses de notre patrimoine naturel et humain. Chaque année, clubs et comités se mobilisent en organisant différentes manifestations : sorties à thème, expositions, conférences, jeux, opérations de nettoyage, afin de faire découvrir conjointement leur éthique ainsi que leurs lieux de pratiques en montagne comme en plaine.

À cette occasion, les participants peuvent s’émerveiller de la richesse et de la diversité des milieux naturels que nous parcourons, mais aussi s’interroger sur leur fragilité et leur devenir. Placées sous le signe de la convivialité et de la rencontre, ces journées « porte-ouvertes » permettent également  de s’initier aux activités sportives proposées dans les clubs tout au long de l’année. Parce que la montagne est au cœur de nos pratiques et qu’elle fait partie de notre patrimoine, il nous tient à cœur de la préserver et de vous la faire découvrir.

Rendez-vous était pris le samedi 23 septembre aux Gouleyrous. La matinée fut consacrée au nettoyage du site. Quelle belle surprise que de voir évoluer les comportements des gens dans ce site majestueux. Nous avons ramassé quatre fois moins de déchets qu’il y a dix ans quasi jour pour jour lors de notre premier événement de ce type E² (Escalade x Environnement) organisé en ces mêmes lieux. Un jeune du club, Jauris, se souvient avec plaisir qu’il était déjà présent avec sa grand-mère. Il avait alors quatre ans. Mais toujours écœuré de voir que certains confondent le centre de déchets de Calce avec celui des Gouleyrous. Ils doivent vivre dans une grotte, couper du monde, sans entendre ce qu’il se passe aujourd’hui. Jamais entendu parler du réchauffement climatique, du septième continent, de l’impact écologique produit par les humains… Les choses bougent mais encore lentement. On a donc retrouvé toujours les mêmes déchets qu’il y a dix ans : bouteilles plastiques, paquets d’emballage alimentaire, canettes et capsules de bière, couches de bébé, tampons hygiéniques, mégots, vêtements… toujours au même endroit : sous le buisson à quatre mètres de la serviette à côté du gros popot d’un autre. Notre action reste plus symbolique qu’efficace mais c’est toujours ça que les tortues, les goélands n’ingurgiteront pas.

Après un repas toujours dans la convivialité et le partage, direction les falaises. Nous avons testé notre équilibre sur une slack, grimpé et gravi ces beaux secteurs d’escalade. Les spéléos de Perpignan nous avaient installés des ateliers sur corde qui nous ont permis de nous initier à leurs pratiques obscures.

Encore une belle journée autour de ces moments partagés.

170923001 170923028 170923027 170923026 170923025 170923024 170923023 170923022 170923021 170923020 170923019 170923018 170923017 170923016 170923015 170923014 170923013 170923012 170923011 170923010 170923009 170923008 170923007 170923006 170923005 170923004 170923003 170923002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire